Alexandra Allard

allard-titre

À tire d’Elle
Février 2016

“A tire d’elle”  attire d’emblée le regard sur ces oiseaux à taille réelle. Alexandra Allard a peint leurs corps tous plumés de couleurs et de vitalité en plein vol. Comme une échappée belle au-dessus des territoires urbanisés et définitivement colonisés par les hommes et par leurs habitats variés. Au dessus de Chicago, du quartier latin de Paris, ou de toute l’Afrique, c’est une invitation à grimper sur leurs ailes et se tirer… Profiter de l’espace qui reste encore libre, le ciel, immense et simplement posé au-dessus de ces cartes de géographies qui nous rappellent notre état citadin. Une exposition qui donne à voir toute la maîtrise technique de l’artiste dans de joyeux corps à corps… non pas d’humains comme nous en a souvent donné l’habitude Alexandra Allard, mais de pigeons, outardes, canards, hirondelles. Vite, prendre de la hauteur pour mieux savourer l’instant vital !
texte de Lydie LYV

Alexandra Allard vit et travaille à Nice
www.allard-alexandra.com

On parle de l’exposition d’Alexandra Allard ici: Côte Magazine – mars 2016

Retour aux expos à la maison